Zheng Chong, Simorre Guillaume, Cha Jihyun, de Gaulmyn Sacha, Alterini Emilie: PAR LA FENÊTRE X Quelle est ta destination ? | - Osaka - Japon

loading, please wait…

This webcam is temporarily off, or your browser do not support this format of webcam (Internet Explorer do not).

Cette webcam est provisoirement éteinte, ou votre navigateur n'est pas compatible avec ce format de webcam (c'est le cas de Internet Explorer).

Zheng Chong, Simorre Guillaume, Cha Jihyun, de Gaulmyn Sacha, Alterini Emilie

PAR LA FENÊTRE X Quelle est ta destination ?

- Osaka - Japon

lat.: 34.69389, long.: 135.502220

About the work

La caméra de surveillance que nous avons choisis se situe à Osaka au Japon. La vidéo est fixe et présente deux éléments distincts. La vie naturelle, les arbres, la rivière et la vie humaine, le pont en béton rouge, les bâtiments, la route, les lumières… Elle dépeint un carrefour entre la nature et l’homme.
Ce qui nous a intéresser est la question de hors-champs, de mouvement, la trajectoire utilisée par les personnes, les voitures, la destination de la rivière, sa provenance.
Pour débuter notre sélection de son, nous avons enregistrés des éléments figuratives pouvant être assimiler à la vidéo. Le bruit de l’eau, en référence à la rivière ; le vent ; les pas de personnes traversant le pont, le bruit des voitures. Il y a une par d’imagination qui est rentré en jeu lors des choix de sons. Le bâtiment près de la rivière un soir d’hivers, les gens restant à l’intérieur, mangeant, dansant, l’aboiement d’un chien.
Cependant, pour la mise en relation de ces derniers, nous avons écartés l’idée de l’illustration du lieu. Il est encore possible de reconnaître quelque son dont le bruit de cloche.
La piste sonore est construite en trois temps. Le début, constituer d’un seul son et lorsque la cloche retentit plusieurs sons viennent s’ajouter, comme pour annoncer le début de journée. Puis l’accumulation de plusieurs pistes modifiés au montage.


The surveillance camera we have chosen is located in Osaka, Japan. The video is still and has two distinct elements. The natural life, the trees, the river and human life, the red concrete bridge, the buildings, the road, the lights… It depicts a crossroads between nature and man. What we are interested in is the question of out-of-field, of movement, the trajectory used by people, cars, the destination of the river, its origin.
To begin our sound selection, we recorded figurative elements that could be assimilated to the video. The sound of the water, referring to the river; the wind; the steps of people crossing the bridge, the sound of cars. There is a par of imagination that came into play when choosing sounds. The building by the river one night of winters, people staying inside, eating, dancing, barking of dog. However, for the linking of the latter, we have rejected the idea of the illustration of the place. It is still possible to recognize some sound whose bell sound. The sound track is built in three stages. The beginning, constitute of a single sound and when the bell rings several sounds are added, as to announce the beginning of the day. Then the accumulation of several tracks modified during assembly

About the artist

Les artistes du collectif Acoustic caméras, appréhende l’environnement par le son. À partir de l’utilisation d’une caméra fixe en libre accès sur internet et en direct, ces voyeurs interprète des sonorité musicale du monde du vivant. L’utilisation de pistes audio figurant des bruits capté dans la nature, la pars de création, de mysticité chez chacun d’eux transcrit un univers charger de mystère, d’ombre et l’imagerie d’un monde aux visions multiples, aux entremêlement multiples des chemins... l’intérêt pour le mouvement, ce qui est invisible, le hors champs, la destination, la questions du voyages, son des préoccupations récurrentes et se retrouvent dans de nombreuses de leurs compositions. La plus célèbres étant « Par la fenêtre qu’elle est ta destination ? » réaliser par plusieurs membres du collectifs. La cloche qui tintinnabule, comme une messe noir, au desseins obscure, la musique révélant la part d’ombres du lieu, ce qui vas au-delà. Le choix de la caméra choisi a l’origine pour son ambiance particulière une fois la nuit tomber.

The artists of the collective Acoustic cameras, apprehends the environment through sound. From the use of a fixed camera freely accessible on the internet and live, these voyeurs interpret musical sounds of the living world. The use of audio tracks featuring sounds captured in nature, the part of creation, of mysticity in each of them transcribes a universe full of mystery, shadows and the imagery of a world with multiple visions, with multiple intertwined paths... The interest for movement, what is invisible, the off-camera, the destination, the question of travel, are recurrent concerns and are found in many of their compositions. The most famous being "Through the window what is your destination? "realized by several members of the collective. The bell tinkling, like a black mass, with dark purposes, the music revealing the shadows of the place, what goes beyond. The camera was originally chosen for its particular atmosphere once night falls.

ESADTPM (École supérieure d'art et de design Toulon Provence Méditerranée)