Thomas Alzeal: Overlook | ski - Uusikaupunki - Finland

loading, please wait…

This webcam is temporarily off, or your browser do not support this format of webcam (Internet Explorer do not).

Cette webcam est provisoirement éteinte, ou votre navigateur n'est pas compatible avec ce format de webcam (c'est le cas de Internet Explorer).

Thomas Alzeal

Overlook

ski - Uusikaupunki - Finland

lat.: 60.799999, long.: 21.416700

About the work

Au début, je cherchais une caméra qui filmait un lieu plutôt industriel. Quand
j’ai vu celle-ci, je n’ai d’abord pas compris de quoi il s’agissait, une sorte de
croisement entre une usine et un décor de vaisseau spatial dans un vieux film de
science-fiction. Puis j’ai fini par réaliser que c’était une piste de ski en intérieur grâce
à l‘apparition des êtres vivants. Cette caméra avec ce point de vue m’a alors
beaucoup intéressé. Pour ce qui est de la piste sonore j’ai décidé de jouer avec des
sons d'intérieur très industriels, des sons provenant de la nature, de montagnes,
mais également des sons du quotidiens tel que des musiques actuelles, des bruits
de portes, des personnes qui parlent, des bruits de ski.. J’avais pour but de recréer
l’ambiance présente sur cette piste, tout en essayant de recréer la sensation
d’angoisse que j’ai ressenti quand j’ai compris que ce que j’étais en train de regarder
était une piste de ski. J’ai trouvé que ce lieu contrastait énormément avec l’idée
qu’on se fait du ski, soit en pleine nature au sommet d’une montagne et j’ai essayé
d’accentuer ce contraste par ma piste sonore. Ainsi tous les sons de musique, de
gens ou de nature ont été modifiés numériquement pour paraître distants et sourds,
créant ainsi un hors champ qui diffère avec les sons plus froids tels que les portes,
néons ou skieurs au premier plan.

At first, I was looking for a camera filming a place more industrial. When I saw
this one, I didn't understand immediately what it was about. It was like a meeting
between a factory and a spaceship decor in an old sci-fi movie. Then I realised this
was an indoor ski slope thanks to the appearance of the living beings. For the track, I
decided to play with indoors' industrial sounds , obstructed sounds coming from
nature, mountains but also daily sounds such as door sounds, people talking, ski
sounds.. My goal was to recreate the anguish feeling I had when I realised that what
I was looking at was a ski slope. I thought that this place was in contrast with the
idea of skiing, which is surrounded by nature at the top of a mountain and I tried to
emphasise this contrast in my track. This way, every music, people or nature sounds
were modified numerically to seem distant and dull, creating a different background
with cold sounds such as doors, neon or foreground skier.
Thomas Alzeal is an artist born in the 97’s. Bald like an egg, he develops an
independant mass of hair which controls the integrality of his emotions and his
reflexions. Motivated by his hair, he works majoritarily video arts and especially
animation, in which he relays what it is to be a man controlled by hair.

About the artist

Thomas Alzeal est un artiste né dans les années 97. Chauve comme un oeuf,
il développe une masse capillaire indépendante qui retient l’intégralité de ses
émotions et de ses réflexions. Motivé par les voeux de ses cheveux, il se tourne
majoritairement vers l’art vidéo et notamment l’animation, dans lequel il retranscrit ce
qu’est d’être un homme contrôlé par sa chevelure

Thomas Alzeal is an artist born in the 97’s. Bald like an egg, he develops an
independant mass of hair which controls the integrality of his emotions and his
reflexions. Motivated by his hair, he works majoritarily video arts and especially
animation, in which he relays what it is to be a man controlled by hair

ESADTPM (École supérieure d'art et de design Toulon Provence Méditerranée)